Le Courrier des Balkans

Kosovo : un gouvernement si fragile, une souveraineté si incertaine

| |

Un ministre serbe qui crée le scandale, un bras de fer mal engagé avec Belgrade sur la propriété du combinat de Trepča... Les nuages s’accumulent sur le Kosovo, et le gouvernement « de compromis » dirigé par Isa Mustafa paraît singulièrement faible. En réalité, c’est tout le système politique mis en place par les Occidentaux qui est en train de montrer ses limites.

Par Hysni Bajraktari Une déclaration politique « sensible » d’un ministre serbe du gouvernement a suffi pour relancer la spirale des tensions communautaires. Samedi, quelques milliers de manifestants albanais sont descendus dans la rue à Gjakova/Djakovica pour dénoncer les propos d’Aleksandar Jablanović, ministre des Communautés et du retour. Retrouvez notre dossier : Crise politique au Kosovo : un gouvernement PDK-LDK made in USA Vendredi, les forces de l’ordre s’étaient déjà violemment heurtées aux manifestants du mouvement Vetëvendosje qui protestaient à Pristina, sous les fenêtres du ministère, réclamant le limogeage d’Aleksandar (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous