Le Kosovo suspend l’accord de Bruxelles sur l’Association des communes serbes

|

Nouveau rebondissement dans la crise qui oppose Belgrade et Pristina : alors que l’opposition emmenée par Vetëvendosje bloque le Parlement depuis des semaines, le Kosovo a décidé jeudi de suspendre temporairement l’accord sur l’Association des communes serbe.

Si la Cour constitutionnelle de Pristina estime que l’accord de Bruxelles sur l’Association des communes serbes du Kosovo (ZSO), qualifié de « troisième pouvoir », est contraire aux lois du pays, il ne sera pas mis en œuvre, a confirmé jeudi le Premier ministre Isa Mustafa, faisant suite aux déclarations, la veille, de la Présidente Atifete Jahjaga. « Les points d’accord de l’Accord seront transmis à la Cour constitutionnelle qui va trancher. Si elle décide que certains points sont non-conformes à la Constitution du Kosovo, ils ne seront pas mis en œuvre ; si l’ensemble de l’accord est déclaré inconstitutionnel, il ne sera pas mise en œuvre du tout », (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous