BIRN

Kosovo-Serbie : l’effondrement du commerce transfrontalier

| |

Les coûts grimpent pour les entreprises tandis que l’effondrement des échanges commerciaux entre la Serbie et le Kosovo entre dans son quatrième mois. En effet, depuis la déclaration unilatérale d’indépendance du Kosovo, le commerce transfrontalier rencontre des obstacles tant administratifs, au niveau des douanes, que liés aux tensions entre Serbes et Albanais. Une enquête auprès des entrepreneurs concernés, en Serbie comme au Kosovo, qui déplorent cette situation.

Par Nikola Lazić Lorsque le Kosovo a proclamé son indépendance de la Serbie il y a plus de trois mois, l’une des premières victimes de la controverse qui a suivi a été le commerce transfrontalier, et ce de part et d’autre de la nouvelle soi-disant frontière. Aujourd’hui, l’arrêt quasi-total des affaires persiste le long de la frontière que la Serbie continue de considérer comme une simple frontière interne, mais que le Kosovo considère désormais comme une frontière internationale. Cette interruption est en voie de devenir rapidement le symbole d’un nouveau paysage dans les Balkans. Les commerçants, gros et petits – qui procèdent en respectant la (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous