BIRN

Kosovo : « restructuration » des missions internationales

| |

Alors que la mission européenne Eulex doit entrer en vigueur le 15 juin, le Secrétaire général des Nations Unies vient d’envoyer une lettre prévoyant une « reconfiguration » des missions internationales au Kosovo. Les Nations Unies cèdent largement la place à l’Union européenne, au grand dam de la Russie et de la Serbie. Moscou demande des sanctions contre Joachim Ruecker, l’actuel chef de la Minuk.

Le Secrétaire général des Nations unies Ban Ki-Moon a adressé une lettre à la Minuk et à la Présidence du Kosovo, présentant une « reconfiguration » des missions internationales au Kosovo. Les détails de cette lettre ne seront connus que plus tard. Xhavit Beqiri, porte-parole de la Présidence du Kosovo a déclaré : « Le Président va d’abord lire la lettre et puis il décidera quand il la rendra publique ». Hier, mercredi 11 juin, Alexander Ivanko, le porte-parole de la Mission des Nations unies au Kosovo (Minuk), avait déclaré aux médias que l’on connaissait le contenu de la lettre, sans toutefois en connaître encore tous les détails. « Nous espérons que (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous