IWPR

Kosovo : Ramush Haradinaj bénéficie d’un régime de faveur au TPI

| |

Ancien commandant de l’UCK et ancien Premier ministre, inculpé de crimes de guerre par le TPI, Ramush Haradinaj a le droit de faire des apparitions publiques, sous certaines conditions. Cela ne va pas sans heurts entre la MINUK et le TPI, cela pose la question d’un éventuel régime de faveur accordé à l’ancien guérillero, mais aussi celle des pressions que Ramush Haradinaj pourrait exercer sur les témoins.

Par Katy Glassborow Cette affaire a également allumé un débat concernant le genre de droits dont les accusés d’un procès jouissent durant leur liberté provisoire - et si celui de faire des apparitions publiques fait partie de ces droits. Les juges du procès ont réagi à la dernière minute le 17 octobre pour invalider la décision prise par la MINUK, permettant à Haradinaj de donner une entrevue à TV21 à une heure de grande écoute, le lendemain soir. Avant de devenir Premier Ministre du Kosovo en 2004, Haradinaj était l’un des chefs les plus respectés de l’Armée de Libération du Kosovo (UCK). Il a été accusé en 2005 de crimes qui (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous