Birn

Kosovo : qui est le patron ?

| |

Le Kosovo est indépendant depuis le 17 février, mais personne ne sait qui détient formellement le pouvoir décisionnel. La mission de l’Union européenne, Eulex, doit prendre le relais des Nations Unies et de la Minuk d’ici quelques semaines sans qu’aucun calendrier ne puisse être raisonnablement assuré. De son coté, Belgrade intensifie son influence sur les régions serbes du Kosovo alors que le gouvernement de Pristina reste étonnement discret.

Par Tim Judah C’est à ce moment seulement que le compte à rebours de 120 jours a commencé pour le BCI. Par contre, le compte à rebours pour l’Eulex a déjà débuté. Quant au compte à rebours de 120 jours destiné à permettre à la Minuk de se retirer en bon ordre, qui devait se dérouler en même temps, il n’a pas encore commencé. Et tout se passe comme si cette procédure n’allait jamais être déclenchée, car la Russie s’opposera à ce que l’Onu quitte le Kosovo, ou même à ce qu’elle réduise drastiquement la taille de sa mission. Pareil arrangement est bien sûr intenable à long terme, puisque le gouvernement du Kosovo entend créer bientôt un ministère des (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous