Le Courrier des Balkans

Kosovo : Prizren, la ville des pachas

|

Carrefour commercial du temps des Ottomans, Prizren compte aujourd’hui environ 200.000 habitants. Ici, les populations se sont toujours mélangées, qu’elles soient turque, serbe, albanaise ou rrom, et la ville tente de conserver sa tradition de tolérance malgré les événements qui ont secoué le Kosovo ces dernières années. Si la çarshija a bien changé, le coeur commerçant de Prizren bat toujours aussi fort, au rythme du hip-hop que la jeunesse prise particulièrement.

Par Nerimane Kamberi Connue sous le nom de Theranda dans l’Antiquité, la ville prit le nom de Prisdriana sous les Byzantins. Carrefour commercial entre l’Orient et l’Occident, centre culturel, économique et diplomatique, Prizren a de tout temps fait parler d’elle. Ville historique, son patrimoine antique, byzantin et ottoman représente l’une des principales richesses de tout le Kosovo. Il faut arriver à Prizren par Suhareka/Suva Reka, approcher du centre-ville par la rue à sens unique. La vue est inoubliable, le premier contact avec la plus ottomane des villes du Kosovo est un coup de foudre, avec ses maisons perchées sur la colline, (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous