Danas

Kosovo, Ossétie du Sud, Abkhasie : une nouvelle ère dans les relations internationales

| |

La décision de la Fédération de Russie de reconnaître l’indépendance de l’Ossétie du Sud et de l’Abkhasie pose toute une série de questions en Serbie, concernant les possibles conséquences de cette décision pour la résolution de la question du Kosovo. Autre dilemme : la Serbie doit-elle suivre la Russie et reconnaître les républiques sécessionnistes du Caucase ? Seul motif de satisfaction pour Belgrade : la Serbie avait raison de mettre en garde sur « l’effet précédent » du Kosovo...

Par Jelena Tasić Les hauts fonctionnaires serbes gardent le silence, les analystes politiques sont partagés. Les uns considèrent que la Russie finira par reconnaître l’indépendance du Kosovo, les autres affirment que cela ne serait possible que dans le cas où les USA reconnaîtraient l’indépendance de l’Ossétie du Sud et de l’Abkhasie. D’après nos informations provenant du ministère des Affaires étrangères de Serbie, « les évènements du Caucase n’arrangent pas à la Serbie à long terme, mais Belgrade peut se consoler d’avoir eu raison en soulignant que le cas du Kosovo entraînerait un effet domino dans le monde entier ». Notre source dans les (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous