BIRN

Kosovo : Nikolić fait confiance à l’ONU mais parle du retour de l’armée serbe

| |

Belgrade devra envoyer l’armée pour protéger les Serbes du Kosovo, si jamais l’ONU quitte le territoire, a déclaré Tomislav Nikolić, qui affirme pourtant sa « confiance » dans la MINUK. Le dirigeant des Radicaux adopte aussi une position sur l’ASA plus modérée que celle de Vojislav Koštunica.

Alors qu’il s’adressait à ses partisans dans la ville de Kruševac, dans le sud de la Serbie, Tomislav Nikolić, le vice-président du Parti radical serbe (SRS), a affirmé ne pas craindre pour la sécurité des Serbes du Kosovo aussi longtemps que les Nations Unies seront sur place. « Mais l’ONU ne doit pas se retirer, car dans ce cas l’armée de la Serbie et la police serbe devraient retourner au Kosovo », a-t-il dit. Le Kosovo est sous administration de l’ONU et la sécurité est assurée par des troupes de l’Otan depuis 1999, quand l’Alliance avait bombardé la Serbie et fait cesser la répression de Belgrade contre la majorité albanaise de la province. Les forces (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous