Koha Ditore

Kosovo : « n’obligez pas la diaspora à se rendre dans les ambassades de Serbie ! »

| |

Alors que le Kosovo a proclamé son indépendance depuis plus d’un an, son réseau d’ambassade est toujours réduit au strict minimum, et ne parvient toujours pas à délivrer de passeports ni à régulariser la situation des expatriés. La diaspora est la première victime de cette incurie, alors que son rôle est capital pour l’économie du pays. Les Kosovars de l’étranger vont-ils devoir se tourner vers les ambassades de Serbie ?

Par Augustin Palokaj « J’ai besoin d’un document qui atteste que je suis kosovar, ou même qui affirme que je ne le suis pas. Dans tous les cas, on m’a dit que n’importe quel document délivré par l’ambassade du Kosovo serait suffisant. Tu peux m’aider ? » C’est en ces termes, il y a quelques semaines, qu’un compatriote expatrié en Europe occidentale m’avait désespérément demandé de l’aide. Plusieurs centaines de Kosovars sont à l’heure actuelle dans ce même cas de figure. Ils ont entamé une procédure de naturalisation, afin d’obtenir un permis de séjour, ou bien ils attendent tout simplement leur renvoi au Kosovo. Chaque nouvelle étape est conditionnée (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous