Le Courrier des Balkans

Kosovo : les vétérans de l’UCK et du TMK manifestent devant le siège du gouvernement

|

Les vétérans de l’UCK et du TMK ont manifesté vendredi devant le siège du gouvernement pour dénoncer les critères de recrutement de la nouvelle Force de sécurité du Kosovo (FSK). Le point le plus controversé concerne la connaissance de la langue serbe, requise des candidats.

Quelques centaines d’anciens membres du Corps de protection du Kosovo (TMK) ont manifesté vendredi devant le bâtiment du gouvernement du Kosovo, en exprimant leur mécontentement du processus de sélection des membres de la nouvelle Force de sécurité du Kosovo (FSK). Le comité d’organisation a décidé d’interrompre la manifestation après les promesses du ministre de la Défense, Fehmi Mujota, assurant que les tests auxquels doivent se soumettre les candidats seraients revus. Une des conditions les plus contestées est que les membres de la FSK doivent connaître l’albanais et le serbe - ce qui exclut beaucoup de vétérans de l’UCK et du TMK. Le gouvernement (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous