BIRN

Kosovo : les Serbes arrêtés par le KPS étaient-ils des espions de Belgrade ?

| |

Vendredi dernier, la police du Kosovo a annoncé avoir arrêté deux - ou trois - agents de l’Agence de renseignements serbe, la BIA. Ils auraient tenté de convaincre des témoins de déposer dans l’affaire du supposé trafic d’organes de prisonniers serbes du Kosovo, en échange de fortes sommes d’argent. Belgrade dément toute présence de ses agents au Kosovo, et parle d’une manipulation. Les trois hommes ont été arrêtés dans le village serbe de Čaglavica, près de Pristina.

Jovan Stojić, chef du bureau de la direction de l’Agence, a déclaré ce week-end à l’agence Beta que « la BIA n’a pas d’agents au Kosovo et par conséquent ils n’ont pas pu être arrêtés ». Vendredi 12 juin, le quotidien de Pristina Ekpres citait, de source policière, l’arrestation par la police du Kosovo de trois Serbes, dont deux étaient suspectés d’être des agents de la BIA. Le dimanche 14 juin, ce même journal déclarait que le Procureur général du Kosovo détenait de solides preuves contre les trois Serbes arrêtés : des témoignages, des informations électroniques, des enregistrements de communications et beaucoup d’autres documents. (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous