Express

Kosovo : les Russes ne promettent rien à Ceku

| |

Le Premier ministre Agim Ceku a effectué une visite historique à Moscou, pour plaider la cause du Kosovo auprès de la Russie, mais sans obtenir de résultats concrêts. Agim Ceku a reconnu qu’il n’avait pas reçu « d’assurances » de la part du Kremlin. Moscou annonce que la Russie utilisera son droit de veto au Conseil de sécurité, si la solution proposée sur le Kosovo n’obtient pas le soutien de Belgrade et de Pristina. Ceku a poursuivi sa route pour une visite « amicale » à Zagreb.

Par Kosovë Gjoci Le premier ministre du Kosovo, Agim Çeku, en arrivant à l’aéroport de Prishtina, samedi, a reconnu qu’il n’avait reçu aucune garantie que les Russes n’utiliseraient pas leur droit de veto au Conseil de Sécurité sur le statut du Kosovo, mais il a exprimé sa conviction qu’ils ne le feront pas. « Je n’ai pas reçu d’assurances sur ce point-là. Ils ne m’ont donné aucune garantie mais, des discussions que nous avons eu, je n’ai pas tiré l’impression que la Russie avait déjà d’utiliser son droit de veto contre l’indépendance du Kosovo », a-t-il déclaré, en revenant de son voyage en Russie et en Croatie. Agim Çeku a (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous