Novo Jedinstvo

Kosovo : les retours dont on ne parle pas

| |

54 familles, représentant 125 personnes, sont revenues dans le village d’Osojane. Elles se sont installées dans 18 maisons entièrement reconstruites, sur 52 qui avaient conservé leur toit. Le dispensaire fonctionne, ainsi qu’une école qui compte sept élèves. Le manque de nourriture constitue le principal problème.

Par Z. Vlaskovic Cela fera exactement six mois le 13 février que les premiers groupes organisés de réfugiés serbes sont revenus au Kosovo et Metohija, dans le village d’Osojane (commune d’Istok, dans l’est du Kosovo). Le retour a commencé après plus de deux années de pressions des forces de paix des Nations Unies. C’est avec Oliver Ivanovic et Smiljka Milisavljevic, députés au Parlement du Kosovo, que nous avons visité Osojane, un village serbe qui commence à revivre dans les ruines qu’ont laissé les extrémistes albanais après l’expulsion des Serbes du Kosovo. « Grâce à l’aide de la communauté internationale, nous sommes revenus le 13 août de l’année (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous