Express

Kosovo : les mythes de l’émigration et de la diaspora

| |

Le mythe voulant que la diaspora fasse vivre le Kosovo appartient au passé. La manne financière que représentait cette diaspora a contribué à entretenir le sous-développement du Kosovo. Mais aujourd’hui, l’Union européenne mène une politique contradictoire à propos du Kosovo et de sa diaspora. Premier volet des conclusions d’un rapport explosif de l’European Stability Initiatives (ESI), qui met en garde sur les risques imminents d’une explosion sociale...

« L’ESI estime qu’il est absurde d’investir des centaines de millions d’euros pour la stabilisation du Kosovo, et d’un autre côté de fermer les portes aux migrants de cette région. Si l’Europe pense sérieusement trouver une solution politique stable et de longue durée pour le Kosovo, alors elle doit absolument trouver les moyens d’aider les Kosovars des zones rurales qui cherchent du travail à l’étranger. La seule alternative serait l’envoi d’encore davantage de policiers au Kosovo, pour contenir la colère des nouvelles générations, désespérées de la difficile situation économique. » S’il existe une idée très répandue sur le Kosovo d’après-guerre, c’est (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous