FIJ - IFJ

Kosovo : les journalistes ne sont toujours pas en sécurité

| |

La Fédération internationale des journalistes (FIJ) a exprimé sa vive inquiétude face aux mesures inadéquates de sécurité pour les journalistes et les médias au Kosovo. La RTK a reçu des menaces sérieuses après la démission de Ramush Haradinaj.

La FIJ a prévenu les autorités du Kosovo que la protection des journalistes par la police était insuffisante, après les menaces d’attaque à la bombe lancées à la Radiotélévision du Kosovo (RTK) et à d’autres médias, à la suite de la démission du Premier ministre Ramush Haradinaj. « La police a été informée des menaces, mais n’a pris aucune mesure appropriée », a déclaré la FIJ, en faisant remarquer que la police avait laissé à la direction de la RTK le soin de prendre les mesures nécessaires. La direction avait décidé d’évacuer la majorité du personnel, en demandant aux volontaires de risquer leur vie pour continuer la diffusion des programmes. Les employés de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous