BIRN

Kosovo : le fiasco de la diplomatie de Pristina

| |

C’est un véritable échec pour la diplomatie kosovare : la Serbie porte la question de la légalité de la proclamation d’indépendance unilatérale du Kosovo devant l’Assemblée générale des Nations Unies, dont les membres voteront le 8 octobre prochain, validant probablement la demande d’avis de la CIJ sur la question. Au Kosovo, le gouvernement est sous le feu de la critique pour son manque de résultats sur le plan diplomatique depuis la proclamation d’indépendance le 17 février dernier.

Par Krenar Gashi à Pristina Tandis que Belgrade attend avec confiance le vote de l’Assemblée générale des Nations Unies sur l’indépendance du Kosovo, l’opposition au Kosovo accuse le ministre des Affaires étrangères de courir au désastre. La question du Kosovo devant l’Assemblée générale des Nations Unies Mais les hauts fonctionnaires à Pristina ne cachent pas leur malaise en ce qui concerne les efforts du ministre des Affaires étrangères Skender Hyseni et de son équipe. Des sources à l’intérieur du gouvernement confient que leurs initiatives diplomatiques semblent vouées à l’échec dès le départ. « Si la Serbie parvient à transférer cette cause (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous