Express

Kosovo : le Ciao, une vraie auberge balkanique aux portes de Pristina

| |

Dans les faubourgs de Pristina, vous trouverez un restaurant, le Ciao, à deux kilomètres à peine du centre de la capitale du Kosovo. C’est dans cet ancien bordel que tout le monde se donne rendez-vous, Albanais et Serbes, hommes politiques locaux et internationaux, trafiquants et ambassadeurs. Mais qu’est-ce qui réunit cette clientèle hétéroclite ? Une bonne cuisine typiquement balkanique et une ambiance familiale, voilà le secret du Ciao.

Par Nebih Maxhuni Le restaurant Ciao se situe à deux kilomètres seulement de la statue de Skanderbeg, qui marque le centre de Prishtina. Si vous roulez en troisième, vous arriverez vite à Ćaglavica, dans la périphérie de Prishtina, où il se trouve. Jadis, c’était un bordel. Mais, depuis huit ans, c’est l’endroit préféré et le plus fréquenté des Albanais, Serbes, Turcs et Rroms qui habitent au Kosovo, ainsi que des étrangers. Mais c’est aussi celui qu’affectionnent le plus les hommes politiques locaux et internationaux, les trafiquants et hommes d’affaires, et ceux qui respectent ou violent les lois du pays. On va au Ciao, pour boire ou pour (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous