IWPR

Kosovo : La violence albanaise bloque le rapatriement des Serbes

| |

Les actes de violence commis récemment par des Albanais au Kosovo ont
assombri les efforts accomplis par la KFOR pour rapatrier les réfugiés
serbes.

Par Radosa Milutinovic à Kosovska Mitrovica (collaborateur de l’IWPR). Abrité dans les montagnes à 50 km à l’est de Pristina, Slivovo semble vide et abandonné. Un camp militaire de la KFOR est installé sur le plateau qui surplombe le village. Les hélicoptères de l’Alliance décrivent continuellement des cercles au-dessus de la région. Slivono fait partie d’un groupe de villages du centre du Kosovo abandonnés par la plupart de leurs habitants serbes en juin 1999 suite au retrait de la province des forces yougoslaves. Aujourd’hui, la KFOR tente d’encourager les réfugiés à rentrer, en sécurisant la région. Cependant, lors des deux semaines écoulées, (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous