BIRN

Kosovo : la télévision publique au service du Parti ?

| |

La démission d’Agim Zatriqi, directeur de la Radio Télévison du Kosovo, suscite des inquiétudes. Lundi, l’European Broadcasting Union (EBU) a adressé une lettre au Premier ministre Hashim Thaci. Il l’accuse d’exercer des pressions pour transformer la RTK en chaîne d’Etat, voire en média au service de son Parti démocratique du Kosovo (PDK). Le témoignage de Jeta Xhara, ancienne collaboratrice d’Agim Zatriqi.

Par Jeta Xhara Le départ d’Agim Zatriqi va affaiblir le service public de la télévision au Kosovo au moment où la classe politique semble bien déterminée à rogner son indépendance. Après avoir dirigé la RTK pendant huit ans, Agim Zatriqi, son directeur général, est resté plus longtemps en poste que n’importe quel directeur à la tête d’une institution étatique, plus longtemps que n’importe quel Premier ministre, Président ou chef d’une mission internationale qui faisaient tous pression sur lui et avaient leur petite idée sur la façon dont la RTK devait les présenter. Dans la lettre qu’il a écrite pour présenter sa démission, Agim Zatriqi écrit « (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous