Le Courrier des Balkans

Kosovo : la MINUK « surprise par les événements »

|

Cinq jours après le début des affrontements qui ont fait 25 morts et 867 blessés dans la province, Jean-Christian Cady, chef du « premier pilier » de la Mission des Nations unies au Kosovo (MINUK), en charge de la justice et de la police, s’est entretenu avec le Courrier des Balkans. « Personne ne pensait que cela allait se présenter », reconnaît le représentant international.

Propos recueillis par François-Xavier Delisse et Jean-Arnault Dérens CdB : Avez-vous été surpris par cette flambée de violence ? Jean-Christian Cady (JCC) : Oui, nous avons été surpris car la présence internationale est très importante au Kosovo. Personne ne pensait que cela allait se présenter. L’information selon laquelle ces émeutes étaient en préparation n’est pas arrivée jusqu’à la police. Nous avons des informations sur les instigateurs et quelques pistes. Vous comprendrez que je ne puis donner de noms. CdB : Votre réaction sur l’ampleur des incidents ? J.C.C. : Ma réaction est qu’il s’est agit d’un mouvement spontané très vite récupéré et (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous