IWPR

Kosovo : la MINUK enfin prête à s’attaquer aux crimes interethniques

| |

Les Nations Unies semblent enfin disposées à lancer des poursuites contre les militants albanais soupçonnés de crimes de guerre et de violence contre les Serbes. La nouvelle coopération entre la MINUK et Belgrade à ce sujet inquiète la communauté albanaise.

Par Tanja Matic La communauté internationale a signifié son intention de rechercher les Albanais du Kosovo soupçonnés d’avoir tué des Serbes pendant et après la guerre de 1999, ce qu’elle était réticente à faire jusqu’à présent. Il est certain que ce changement d’attitude va provoquer la colère de la communauté albanaise majoritaire, qui se considère toujours victime de l’agression de Belgrade, et qui considère comme des héros les combattants de l’ancienne Armée de libération du Kosovo (UCK), qui sont soupçonnés de beaucoup de meurtres de Serbes locaux. Les analystes pensent que la Mission des Nations Unies au Kosovo (MINUK) n’était pas prête jusqu’à présent (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous