Birn

Kosovo : la guerre des téléphones portables est déclarée

| |

La lutte pour l’obtention de la seconde licence de téléphonie mobile au Kosovo promet d’être rude. L’entreprise norvégienne Telenor, propriétaire de l’opérateur serbe Mobtel est partie en pole position, mais elle doit aujourd’hui faire face aux attaques acharnées de ses concurrents kosovars.

Par Besnike Salihu La lutte pour devenir le second opérateur du réseau de téléphonie mobile du Kosovo, qui vient de s’ouvrir le 3 novembre dernier et qui se terminera le 17 janvier prochain, est déjà féroce. En effet, les concurrents kosovars prennent pour cible le géant norvégien Telenor, dans ce qui apparaît déjà comme une campagne de relations publiques sans scrupule. Des sociétés de télécommunications internationales ont commencé à négocier avec des partenaires locaux. De grandes entreprises internationales ont récemment acheté des opérateurs de téléphonie mobile dans la région, comme T-Mobile en Macédoine, Vodaphone en Albanie et Telenor en Serbie. (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous