Koha Ditore

Kosovo : la bataille des noms de lieux

| |

Où habitez-vous ? À Peć (forme serbe), Pejë (forme albanaise) ou Ipek (forme turque) ? L’immense majorité des villes et des villages du Kosovo portent des noms d’origine slave. De nouveaux toponymes ont été inventés depuis 1999. La loi impose désormais le retour aux anciens noms, sous la forme serbe ou sa variante « albanisée ». Seuls quelques noms albanais entérinés par un long usage seront maintenus, comme Ferizaj pour Uroševac, ou Skënderaj pour Srbica...

Par Faton Ismaili Les documents d’identité d’Arben Berisha, 24 ans, de la commune de Drenas, autrefois nommée en albanais Gllogoc (en serbie Glogovac), portent tous le nouveau nom de la ville, adopté après la guerre. Conformément à la nouvelle Loi sur le nom des villes et des villages, il devra changer tous ses documents, qui devront porter le nom de la ville, comme elle s’appellait il y a neuf ans. « La loi, c’est la loi. Je suis obligé de changer le nom de ma ville dans tous mes papiers d’identité. Mais les députés auraient dû réfléchir davantage avant d’adopter une loi qui n’est pas dans l’intérêt des citoyens », s’indigne Arben Berisha. Il (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous