IWPR

Kosovo : l’Union européenne va-t-elle remplacer les Nations Unies ?

| |

L’Union européenne est impatiente de remplacer les Nations Unies au Kosovo, mais les dirigeants albanais restent méfiants envers la perspective d’un protectorat européen. Certains mettent aussi en garde contre une administration dirigée par Bruxelles, qui ne serait pas moins lourde et bureaucratique que celle des Nations Unies. L’Europe a-t-elle les moyens de ses ambitions ?

Par Markus Bickel Les élections parlementaires d’octobre et le Kosovo d’une manière générale ont été des priorités lors de la réunion des ministres des affaires étrangères de l’UE, le 11 octobre dernier au Luxembourg. C’est la suite des recommandations du diplomate norvégien Kal Eide, qui avait récemment critiqué la mission des Nations Unies au Kosovo, la MINUK et en était venu à la conclusion d’une restructuration « inévitable » de cette mission. Son rapport suggérait que l’UE devait devenir le principal acteur au Kosovo. Dans un chapitre intitulé « Vision pour l’avenir : une nouvelle division du travail », il écrivait « avec la fin de la résolution 1244, (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous