Le Courrier des Balkans

Kosovo : l’opposition se déchire, le PDK attend son heure

| |

Plus de cinq mois après les législatives du 8 juin, le Kosovo reste toujours dans l’impasse : la coalition d’opposition se déchire pour attribuer le poste de Premier ministre, initialement prévu pour Ramush Haradinaj. Le PDK observe, attendant de savoir quelle formation de l’opposition il parviendra à débaucher...

Par Hysni Bajraktari Rien ne va plus au sein de la coalition d’opposition LAN, réunissant la Ligue démocratique du Kosovo (LDK), l’Alliance pour l’avenir du Kosovo (AAK) et l’Initiative pour le Kosovo (Nisma per Kosovën) : selon l’accord passé le 10 juin, le poste de Premier ministre devait revenir à Ramush Haradinaj (AAK), un choix désormais contesté par la LDK. Retrouvez notre dossier : Politique : après les législatives du 8 juin, le Kosovo s’enfonce dans l’impasse Après la bataille pour le poste du président du Parlement, tranchée par la Cour constitutionnelle en faveur du PDK du Premier ministre sortant, Hashim Thaçi, le bloc (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous