IWPR

Kosovo : l’étonnante rapidité de l’embrasement

| |

L’ampleur des violences qui frappent le Kosovo depuis ce mercredi a pris bon nombre d’observateurs par surprise. Si la crise était prévisible, nombreux étaient ceux qui n’imaginaient une résurgence aussi soudaine du conflit interethnique.

Par Jeta Xhama et Alex Anderson Alors que le véhicule de la KFOR avance rapidement au centre de Pristina dans la nuit du 17 mars, poussant sur son passage une poubelle mise là pour retarder sa course, un manifestant en colère hurle « arrête-toi, si tu l’oses ». Mais le véhicule de la KFOR avance comme le font les autres véhicules du Service de la Police du Kosovo. L’odeur d’essence et de métal brûlé monte des véhicules des Nations Unies, qui flambent près de la Bibliothèque Nationale. L’incendie a provoqué plusieurs explosions qui ont retenti dans Pristina vers minuit. Quand la police a bouclé le quartier général des Nations Unies, elle a plus ou moins (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous