BIRN

Kosovo : l’avis de la Cour internationale de Justice n’aura pas de répercussions politiques en Bosnie

| |

La plupart des analystes pensent que l’avis de la Cour internationale de justice sur le Kosovo, quel qu’il soit, risque peu de provoquer de nouvelles tensions en Bosnie-Herzégovine. Celle-ci n’a pas reconnu l’indépendance du Kosovo, mais une déclaration de Željko Komšić, membre croate de la présidence collégiale bosnienne, vient de provoquer la colère des Serbes de Bosnie. Dans un contexte préélectoral, tous les arguments sont bons à prendre...

Par Sabina Arslanagić « La question de l’indépendance du Kosovo est considérée comme un chapitre clos en Bosnie-BHerzégovine et, en-dehors de la position officielle qui est de ne pas reconnaître le nouvel État du Kosovo, il n’y a pas grand-chose à dire sur le sujet. Je ne pense pas que cet avis ait une influence sur les développements politiques en Bosnie », estime Zoran Zuza, un analyste politique. En février 2008, des milliers de Serbes de Bosnie-Herzégovine étaient descendus dans la rue pour protester contre la proclamation unilatérale d’indépendance du Kosovo. Les protestataires voulaient que la Republika Srpska suive le même chemin que (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous