Koha Ditore

Kosovo : l’AKSh, un dangereux folklore nationaliste

| |

Il y a quelques jours, la mystérieuse Armée nationale albanaise (AKSh) lançait sur Internet un appel à la « mobilisation générale », si le monument controversé aux « martyrs » de la guérilla albanaise de l’UÇPMB à Preševo était démantelé. Ce « folklore nationaliste » pourrait mettre en danger la sécurité du Kosovo. Pour l’éditorialiste Halil Matoshi, il révèle aussi la faiblesse des institutions.

Par Halil Matoshi À chaque période de l’histoire, il y a toujours eu des Albanais idéalistes qui ont donné leur vie pour la liberté de leur patrie, qui ont fait la guerre sans peur, comme s’ils allaient à un mariage ! Mais doit-on se réjouir de ce phénomène s’il résulte d’un échec, tant sur le plan militaire que diplomatique ? Le Kosovo a tellement de « héros légendaires » et de maquisards, mais si peu de patriotes légitimes, si peu de leaders visionnaires qui marquent des points contre leurs ennemis à la table des négociations, en cherchant les intérêts de leur pays parmi ceux de leurs alliés, tant à l’échelle nationale que régionale... À la (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous