Koha Ditore

Kosovo : l’AKSh, un dangereux folklore nationaliste

| |

Il y a quelques jours, la mystérieuse Armée nationale albanaise (AKSh) lançait sur Internet un appel à la « mobilisation générale », si le monument controversé aux « martyrs » de la guérilla albanaise de l’UÇPMB à Preševo était démantelé. Ce « folklore nationaliste » pourrait mettre en danger la sécurité du Kosovo. Pour l’éditorialiste Halil Matoshi, il révèle aussi la faiblesse des institutions.

Par Halil Matoshi L’appel à la « mobilisation générale » de l’AKSh Même sans prendre en compte les politiques américaines et européennes, sans penser aux engagements des Occidentaux dans notre région, il n’y aura pas de Grande Albanie, ni aucun autre « grand » État. […] Les hommes bedonnants qui portent ces uniformes industriels, ces combinaisons du combinat « Ramiz Sadiku » et, à la taille, le revolver qu’ils utilisent lors des mariages, donnent une image archaïque des bandits et des maquisards qui opéraient sous les Turcs, puis au temps des Serbes... Alors que l’État du Kosovo a une Constitution, des lois, un système démocratique, des (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous