Le Courrier du Kosovo

Kosovo : jours amers pour les Rroms expulsés d’Europe occidentale

| |

Afin d’être un jour éligible au processus de libéralisation des visas avec l’Union européenne, le Kosovo vient de signer des accords de réadmission avec plusieurs pays de l’UE, dont la France. Cependant, les conditions d’accueil demeurent catastrophiques pour les ressortissants du Kosovo expulsés d’Europe occidentale, notamment pour les minorités ethniques. Notre correspondante a recueilli les témoignages de Rroms récemment rapatriés. Reportage.

Par Serbeze Haxhiaj Alors que le gouvernement du Kosovo vient de signer de nouveaux accords avec les pays européens pour la réadmission des sans-papiers kosovars, Faik Idrizi n’a toujours pas assez d’argent pour nourrir sa famille. Ce rrom de la région de Gjakovë/Djakovica a été récemment rapatrié d’Allemagne. Il y vivait avec sa femme et ses trois enfants. Âgé d’une quarantaine d’années, Faik se retrouve aujourd’hui dans une cabane en bois à Skivjan avec, pour tout revenu, quarante euros d’aide sociale par mois. « Ici, il n’y a pas de travail. Si ça continue, mes enfants vont mourir de faim. Est-ce l’objectif des pays qui nous rapatrient ? », (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous