Java

Kosovo : inquiétudes avant le Sommet de Thessalonique

| |

A la veille du sommet européen de Thessalonique consacré aux Balkans, un éditorialiste de Java s’inquiète : les politiques kosovars ne parviennent pas à élaborer une position consensuelle devant les diplomates internationaux, et la question du dialogue Belgrade-Pristina n’est pas une priorité européenne.

Par Shkëlzen Maliqi Le dialogue avec Belgrade - pour lequel on fait tellement de bruit chez nous – ne constitue pas une priorité sur les scènes régionale et européenne. Le dialogue appartient à une grande pièce de théâtre, dont le scénario n’accorde aux personnages albanais que des rôles épisodiques : en effet, la délégation du Kosovo n’aura sans doute pas sa place dans la salle principale du Sommet de Thessalonique. Ce ne sera pas un précédent puisque, même à la Conférence de Londres en 1992, la délégation kosovare se voyait reléguée dans une salle latérale d’où elle suivait les débats sur un écran de télévision. En dépit de l’excitation, le Sommet de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous