Le Courrier des Balkans

Kosovo : fraude, corruption et révolte à l’Université de Pristina

| |

Les étudiants de l’Université de Pristina sont dans la rue. Ils exigent la démission immédiate du recteur Gashi, dont la carrière académique repose sur de faux articles publiés dans des revues inexistantes... Corruption et trafic rongent l’institution universitaire, dominée par les « copains » du Premier ministre Hashim Thaçi.

Par Nina Berisha Si la manifestation du 24 janvier s’est déroulée sans heurt, celle de mardi, dans la cour du rectorat de l’Université de Prishtina, a été plus violente. Des étudiants ont été légèrement blessés, une vingtaine de manifestants emmenés au poste de police. Les étudiants en colère ont l’intention de maintenir la pression jusqu’à ce que le recteur Ibrahim Gashi présente sa démission. Celui-ci, et plusieurs professeurs et doyens de l’Université de Prishtina ne doivent leurs titres et leurs postes qu’à de fausses publications scientifiques dans des revues qui n’existent pas... Les étudiants demandent également qu’une commission soit formée (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous