Le Courrier des Balkans

Kosovo : « Eulex, une source d’embarras pour l’Europe » ?

| |

Nouveau coup dur pour la mission européenne au Kosovo. Il y a quelques semaines, l’Eulex a ouvert une enquête contre Pieter Feith, chef de l’ICO et représentant de l’UE à Pristina, accusé d’avoir influé sur la nomination du nouveau directeur de la Banque centrale. Des sources liées aux services secrets du PDK auraient conduit à l’ouverture de cette investigation. Le point de vue critique d’Andrea Lorenzo Capussela, qui a démissionné de ses fonctions de directeur des Affaires économiques et fiscales de l’ICO en mars 2011.

Par Andrea Lorenzo Capussela Depuis le déploiement de la mission européenne Eulex en décembre 2008, Andrea Lorenzo Capussela a dirigé le département des Affaires économiques et fiscales de l’ICO. Il a terminé son mandat en mars 2011. Quelques semaines plus tard, il publiait dans The Guardian un article très critique sur l’action et les résultats obtenus au cours de ces années par la mission européenne Eulex, ainsi que sur les activités de l’ICO Pieter Feith fait l’objet d’une enquête pour avoir influencé la nomination de Gani Gerguri au poste de gouverneur de la Banque centrale du Kosovo (BCK). Ayant attentivement suivi le processus qui a mené (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous