Osservatorio Balcani E Caucaso

Kosovo : Eulex et les contradictions de la politique européenne

| |

Cela fait 2 ans et demi que l’Eulex, la mission européenne chargée de mettre en place un État de droit au Kosovo, est déployée. Quel bilan peut-on aujourd’hui tirer de son action ? Andrea Lorenzo Capussela, chef du département des Affaires économiques de l’ICO jusqu’à mars 2011, en dresse un portrait peu flatteur, pointant les multiples contradictions qui traverse tant l’Eulex que la politique européenne au Kosovo. Interview.

Propos recueillis par Francesco Martino Depuis le déploiement de la mission européenne Eulex en décembre 2008, Andrea Lorenzo Capussela a dirigé le département des Affaires économiques et fiscales de l’ICO. Il a terminé son mandat en mars 2011. Quelques semaines plus tard, il publiait dans The Guardian un article très critique sur l’action et les résultats obtenus au cours de ces années par la mission européenne Eulex, ainsi que sur les activités de l’ICO. Osservatorio sui Balcani (Osb) : Dans une récente intervention dans le Guardian, vous soutenez que la mission Eulex est aujourd’hui un symbole d’incompétence. Sur quels facteurs (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous