Le Courrier des Balkans

Kosovo : État de droit et responsabilité juridique des Nations Unies

| |

Dans tous les pays démocratiques d’Europe, les citoyens peuvent saisir la Cour européenne de justice contre leur propre gouvernement. Par contre, au Kosovo, les Nations Unies, qui exercent toutes les fonctions gouvernementales, ne sont responsables devant aucune instance d’appel internationale... Comment parler d’État de droit dans ces conditions ?

Par Marek A. Nowicki, médiateur pour les droits de la personne du Kosovo Les recommandations sur les droits de la personne, adoptées par l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe à Strasbourg la semaine dernière, ne sont pas de simples arguments pour des joutes oratoires entre juristes ni pour faire la une des journaux et disparaître. Au Kosovo, souvent des gens viennent me voir pour me demander comment, par exemple, porter leurs problèmes de propriété devant la Cour européenne des droits de l’homme à Strasbourg. Quand ils m’entendent dire que c’est impossible, ce qui n’est pas le cas pour les habitants de Serbie et Monténégro, ils me posent (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous