B92

Kosovo : des villages serbes encore privés d’électricité

| |

Du fait de nombreux impayés, KEK, le distributeur d’électricité kosovar, a coupé le courant dans une vingtaine de villages serbes ou mixtes depuis dix jours. Une médiation a été proposée : remettre le courant contre un paiement de 30% des dettes. La minorité serbe dénonce l’attitude de KEK, affirmant que les habitants ont financé des équipements que l’entreprise n’a toujours pas installés. En attendant, avec le froid, la situation sanitaire devient critique.

Au Kosovo, le total des factures impayées liées à la consommation d’électricité s’élève à 360 millions d’euros. Dont plus de 35% de cette somme revient à la minorité serbe. Cela représente près de 121 millions d’euros, a indiqué le ministère de l’Énergie du gouvernement albanais du Kosovo, à Pristina. Une vingtaine de villages du Kosovo sont ainsi privés d’électricité depuis plus de dix jours en raison de ces factures impayées. Le ministre de l’Énergie du Kosovo, Justina Siroka-Pulja, a fait savoir que « des Albanais vivaient dans la plupart de ces villages ». « Cinq de ces villages sont à prédominance serbe, tandis que cinq autres présentent une population mixte (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous