Elections au Kosovo : la contre-performance des anciens commandants

C’est le PDK qui a pris l’initiative de rompre l’alliance qui l’unissait avec la LDK : désavoué, le Premier ministre Isa Mustafa a jeté l’éponge et des élections anticipées sont convoquées pour le 11 juin. L’unité de l’opposition a également volé en éclats, Fatmir Limaj et Ramush Haradinaj - qui ambitionne le poste de Premier ministre - ayant rallié le PDK. Ce « gouvernement des commandants », s’il se confirme, aura des dossiers forts délicats à gérer, à commencer par celui du Tribunal spécial.