Express

Kosovo : ces minorités dont les journaux ne parlent pas

| |

Les activistes ashkali de l’organisation Oda ont surveillé cinq quotidiens du Kosovo pendant cinq mois, pour analyser le traitement réservé aux communautés ashkali, rrom et égyptienne dans les médias. Quel vocabulaire est utilisé, quels sujets sont abordés, et à quelle fréquence ces communautés apparaissent-elles dans la presse ? La synthèse de l’Express de Pristina.

Par Arben Hyseni D’après les auteurs du rapport, les résultats sont mitigés. Les journaux Koha Ditore, Express, Zeri, Lajmi et Bota Sot sont attentifs au racisme envers les communautés les plus pauvres du Kosovo. D’après Gëzim Hoti, l’un des auteurs de l’étude, lui-même ashkali, les journaux kosovars n’utilisent pas le vocabulaire de la haine. « Cela nous réjouit d’autant plus que dans la région, les médias ont tendance à utiliser des termes et à couvrir des thèmes qui nourissent les sentiments racistes. » D’un autre côté, les quotidiens du Kosovo ne manifestent pas beaucoup d’intérêt pour ces communautés. Au cours de la période suivie, du 1er (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous