BIRN

Kosovo : Bill Clinton inaugure sa propre statue à Pristina

| |

En visite ce dimanche à Pristina pour l’inauguration d’une statue en son honneur, le Président Bill Clinton a déclaré que son échec au Rwanda l’avait conduit à une intervention rapide au Kosovo.

Par Lawrence Marzou Le Président Bill Clinton a déclaré que le sentiment de culpabilité dû à son échec à stopper le génocide au Rwanda a conduit les USA à une intervention rapide au Kosovo. L’ancien Président américain a fait cette déclaration lors d’un discours devant le Parlement du Kosovo ce dimanche. Il s’était déplacé au Kosovo pour l’inauguration d’une statue en son honneur. Il s’est dit être tellement préoccupé par la Bosnie qu’il a « manqué » le massacre des Tutsis par leurs voisins hutus en 1994 : « J’ai manqué le génocide du Rwanda. En 90 jours, c’était fini ». « Cela explique pourquoi nous avons été si prompts à intervenir ici », a-t-il (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous