IWPR

Kosovo : Berisha, le « fauteur de troubles »

| |

Les Nations Unies craignent que l’homme politique charismatique de Tirana,
Sali Berisha, ne cherche à encourager les nationalistes albanais du Kosovo.

Par Llazar Semini (Directeur de projet pour l’IWPR à Pristina). L’administrateur des Nations Unies pour le Kosovo a annulé cette semaine une visite de l’ancien président d’Albanie, Sali Berisha, craignant que celui-ci n’encourage les appels en faveur de l’ indépendance. Bernard Kouchner, chef de la Mission des Nations Unies au Kosovo, UNMIK, a mis sur le compte de la situation tendue, sa décision du 14 juin d’annuler la visite de Berisha. Kouchner a annoncé qu’il avait écrit au leader albanais de l’opposition pour lui demander de retarder son voyage jusqu’à ce que les choses se calment. Cependant, selon des sources de l’administration (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous