IWPR

Kosovo : Belgrade a mis fin à la résistance de Mitrovica

| |

La Serbie a accepté de conclure un accord sur Mitrovica avec l’ONU, dans l’espoir d’améliorer ses perspectives de réintégration dans les organisations internationales.

Par Daniel Sunter à Belgrade et Olivera Stojanovic à Mitrovica Belgrade a su persuader les Serbes du Kosovo de ne plus faire de résistance contre l’administration de l’ONU, dans l’espoir de dégager la voie de l’adhésion de la Serbie à l’OTAN et au Conseil de l’Europe. Le 25 novembre, un accord a fixé le cadre administratif de la Mission des Nations Unies au Kosovo (MINUK) sur la partie septentrionale de Kosovska Mitrovica, la plus grande région dominée par les Serbes au Kosovo et le symbole de la résistance serbe. Michael Steiner, le chef de la MINUK estime que "c’est le début d’un nouveau chapitre dans l’histoire de Mitrovica et cela consolide (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous