Kosovo : Albin Kurti, futur ténor de la scène politique

| |

Pas un jour ne passe sans que la presse locale, et même la presse internationale, ne parle de Vetëvendosje, « communauté de gens qui refusent de se soumettre », selon les mots sur le site du mouvement. Et son slogan, peint sur tous les murs du Kosovo, ne saurait être plus explicite : Jo negociata vetëvendosja signifie « Pas de négociations, autodétermination ». Jusqu’où ira le mouvement, et son leader Albin Kurti ?

Par Nerimane Kamberi Albin Kurti, c’est ce jeune homme qui dérange les autorités locales et l’administration internationale parce qu’il dit tout haut ce que beaucoup pensent tout bas. Si le mouvement Vetëvendosje est qualifié de mouvement « nationaliste », « sécessionniste », et son dirigeant, Albin Kurti d’« anarchiste », lorsque l’on analyse les banderoles, affiches, posters, tags et graffiti que les jeunes militants étalent dans chaque coin du pays, on peut apporter quelques nuances à ces qualificatifs, tant ces jeunes « protestataires » ont l’air de s’amuser au moment de leur création. La force de Vetëvendosje : une communication (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous