Kosovo : le Parlement repousse le vote sur la création du Tribunal spécial

| |

Le Parlement du Kosovo devait adopter, ce vendredi, la loi permettant la création du Tribunal spécial sur les crimes de l’ancienne UÇK. La séance a été reportée, mais la fracture est béante au sein du PDK, la formation d’Hashim Thaçi : dix députés ont déjà annoncé qu’ils ne voteraient pas en faveur de cette loi.

La séance du Parlement qui devait débattre des amendements constitutionnels permettant la création du tribunal spécial pour les crimes de guerre de l’ancienne Armée de libération du Kosovo (UÇK) a été reportée, à la demande du Parti démocratique du Kosovo (PDK), car les députés n’avaient pas reçu de Bruxelles les documents nécessaire. Le chef du groupe parlementaire du PDK, Adem Grabovci, a proposé de reporter la séance, ce qui a été soumis au vote : 78 députés ont voté pour, deux se sont abstenus et un député a voté contre. Le groupe parlementaire du PDK avait préalablement tenu une réunion au cours de laquelle dix députés ont annoncé qu’ils ne voteraient pas (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous