BIRN

Kosovo : accusations de fraude et fortes tensions à Gjakova/Djakovica

| |

La mairie de Gjakova/Djakovica a été la cible de tirs, à l’aube, mardi 24 novembre 2009. L’incident a provoqué une recrudescence des tensions dans la ville, encore divisée au lendemain des résultats des dernières élections municipales. L’AAK, qui a remporté la mairie dès le premier tour, est accusée de fraude par ses rivaux.

Par Petrit Collaku La police du Kosovo a procédé à l’arrestation d’un homme de 41 ans soupçonné d’avoir tiré à l’aide d’un fusil-mitrailleur AK-47 sur le bâtiment de la mairie de Gjakova/Djakovica. La police a indiqué que des fenêtres avaient été fracassées lors de l’attaque. Les autorités auraient trouvé une quinzaine de douilles de calibre 7,62 mm. La police a décrit l’incident comme « une menace à l’ordre public ». La municipalité de Gjakova/Djakovica a aussitôt condamné l’attaque. « Cet assaut contre la mairie constitue une agression contre le peuple et doit être le dernier du genre. Cela donne raison à nos ennemis qui minimisent tous nos efforts déployés à ce (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous