Monitor

Justice et corruption au Monténégro : règlements de compte à OK Budva

| |

La police monténégrine a lancé une spectaculaire opération le 24 décembre, se soldant par l’arrestation du frère de Svetozar Marović. Le clan Marović est englué jusqu’au cou dans la construction frauduleuse du complexe touristique de Zavala. De l’autre côté de la baie de Budva, l’hôtel Avala viole tout autant la loi... Seule différence : il appartient à des membres du clan Djukanović. Que se passe-t-il à Budva ? Une opération de justice ou des règlements de compte entre factions rivales du DPS ?

Par Branka Plamenac Tôt le matin du vendredi 24 décembre, Budva a été le théâtre d’une action secrète soigneusement préparée par une unité spéciale du ministère de l’Intérieur monténégrin, qui a procédé à l’arrestation du maire de la commune, Rajko Kuljača, et de son adjoint Dragan Marović, le frère de Svetozar Marović, ancien vice-Premier ministre démissionnaire, mais toujours vice-président du Parti démocrate des socialistes (DPS). Ce fut une opération éclair menée par des policiers armés et cagoulés, selon un scénario encore jamais vu dans notre pays, à un moment particulièrement choisi, pendant les jours de fête où l’on célèbre la joie, l’amour et le (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous