Amnesty International

Journée internationale des Roms : un peuple en butte aux violences

|

Les États européens ne font pas barrage à la discrimination, à l’intimidation et aux violences envers les Roms, et parfois même les favorisent. C’est le constat accablant qu’a fait Amnesty International à l’occasion de la Journée internationale des Roms ce 8 avril.

« On constate une nette augmentation de la fréquence des violences contre les Roms en Europe ces dernières années. La réponse à ce phénomène très inquiétant est loin d’être satisfaisante. Il est inadmissible que dans notre Europe moderne des communautés roms vivent sous la menace constante des violences et des attaques s’apparentant à des pogroms », a déclaré John Dalhuisen, directeur du programme Europe et Asie centrale d’Amnesty International. « Trop souvent, les dirigeants européens cèdent aux préjugés qui alimentent les violences anti-Roms en leur collant l’étiquette d’antisociaux et d’indésirables. Tout en condamnant les exemples les plus flagrants de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous