So Foot

« Istanbul United » : le fantasme d’une alliance des ultras turcs

|

Ils ont manifesté ensemble durant deux semaines, essuyé les mêmes charges de police et les mêmes tirs de gaz lacrymogène. L’alliance inédite formée par des ultras des trois clubs stanbouliotes de Galatasaray, Fenerbahçe et Beşiktaş contre le Premier ministre Erdoğan va-t-elle ramener une paix durable dans le football turc ? Il est permis d’en douter...

Par Gökan Güneş Istanbul - Samedi 8 juin, peu après 19h. La place Taksim, symbole de la contestation du pouvoir du premier ministre Recep Tayyip Erdoğan, est pleine à craquer. Des dizaines de milliers de supporters ultras des trois grands clubs d’Istanbul, Galatasaray, Beşiktaş et Fenerbahçe, viennent d’arriver. Ces derniers ont traversé le Bosphore en ferry-boat pour débarquer à quelques pas du stade Inönü de Beşiktaş. Une manœuvre synonyme, en temps normal, d’invasion. Au lieu de les refouler, les membres de Çarşı, le principal groupe ultra de Beşiktaş, applaudissent les ultras de Fenerbahçe, qui crient en retour qu’ils (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous