Le Courrier des Balkans

Istanbul : le petit Sandžak de Bayram Paşa

| |

L’immense faubourg de Bayram Paşa, côté européen d’Istanbul, accueille des centaines de milliers de muhacir, des musulmans des Balkans qui se sont installés dans la capitale turque au cours du dernier demi-siècle. Rencontre avec des Bochniaques du Sandžak de Novi Pazar, qui conservent toujours des liens étroits avec leur pays d’origine.

Par Jean-Arnault Dérens et Laurent Geslin Un voisin originaire de Sjenica, dans la partie serbe du Sandžak, se joint à la discussion. Mesut Kučević porte désormais le nom d’Allahverdi (« Dieudonné »). Comme beaucoup d’habitants du quartier, il revient régulièrement au pays, mais évoque une famille répandue à travers le monde : « j’ai toujours des parents qui vivent à Sjenica, d’autres au Kosovo, d’autres en Allemagne, en Belgique, en Finlande »… Pourquoi les Bosniaques de Sjenica ou de Rožaje sont-ils partis en Turquie au début des années 1960, quinze ans après la fin de la guerre ? « Nous avions de bonnes relations avec nos voisins orthodoxes », (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous