Interpol refuse encore d’intégrer le Kosovo

|

Après des votes similaires en 2015 et 2016, l’assemblée générale des 192 États membres d’Interpol a pour la troisième fois rejeté la candidature du Kosovo. Un échec diplomatique pour Pristina, dont Belgrade s’est immédiatement réjoui.

Par la rédaction (Avec Balkan Insight) - Le Kosovo n’a pas réussi à obtenir le soutien des deux tiers des 192 États membres, quorum nécessaire à son admission au sein d’Interpol. Pristina avait de bons espoirs de devenir membre de l’organisation lors de cette assemblée générale 2018 à Dubaï, mais 51 pays se sont prononcés contre l’intégration du Kosovo, 16 se sont abstenus et 68 ont voté pour. Le ministre serbe de l’Intérieur, Nebojša Stefanović, a twitté une image de l’assemblée générale d’Interpol barrée de la mention « pobeda », victoire. Il s’agit du troisième échec pour le Kosovo, dont la candidature avait déjà été retoquée en 2015 et 2016. L’an (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous