Osservatorio Balcani e Caucaso

Interdiction des symboles communistes : la Moldavie coincée entre la faucille et le marteau

| |

Le 1er octobre, tous les symboles communistes seront interdits en Moldavie en vertu d’une loi votée à l’été par le Parlement. Le PC, qui reste le plus grand parti du pays, hurle au scandale et invoque la mémoire des combattants du fascisme pour dénoncer un texte qui menace son existence même. 21 ans après son indépendance de l’URSS, la Moldavie peine à se trouver un avenir alors que sa transition démocratique vient tout juste de commencer.

Par Natalia Ghilaşcu À partir du 1er octobre 2012, tous les symboles communistes, parmi lesquels la faucille et le marteau, seront interdits en Moldavie. La loi qui condamne les crimes du communisme et des régimes totalitaires, approuvée par le parlement moldave cet été, entrera alors vigueur. Le Parti communiste moldave a refusé de voter cette loi et a quitté la salle en signe de protestation, puis a déposé un recours auprès de la Cour constitutionnelle. Le Parti socialiste a voté contre. La fin du Parti communiste moldave ? La Moldavie est devenue en 1940 une des républiques constituant l’URSS et le pays a acquis son indépendance en (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous